Editorial

D’abord et toujours le client

Les jours et les années s’égrènent, mais la raison d’être d’une banque demeure immuable et sereine : servir son client .Dans le présent comme dans l’avenir c’est toujours le client qui décidera du chemin. Tous en conviennent : »le client va devenir plus exigeant, plus avisé ».le client demandera d’avantage de produits et services. Le challenge pour le crédit populaire d’Algérie sera d’offrir des produits adaptés à cette demande avec une offre plus personnalisée, notamment à travers des services plus performants certes, mais aussi au profit d’une clientèle mieux segmentée.

S’il est certain que notre clientèle évolue beaucoup plus vite qu’on le pense, il est évident que notre banque commence déjà à entreprendre des approches adaptées sur des segments spécifiques, qu’il s’agisse des particuliers ou des entreprises.

Dans l’avenir le CPA développera d’avantage sa manière d’accompagner l’expression de cette clientèle large et diversifiée .Tout cela est vrai, mais l’approche de la clientèle sera quand même différente de celle que nous avons aujourd’hui  .Nous devrons bâtir des relations très personnalisées avec nos clients .Ainsi que nous sommes contraints de repenser notre façon de faire et certainement privilégier d’avantage la proximité avec le client .

Une proximité qui nous rendra tous, à même d’assurer de façon quasi permanente, notre fonction de conseil, d’assistance et une convivialité vraie aussi.