Crédit à la construction ou à l’extension de la maison individuelle

  • Montant du crédit : Peut atteindre au maximum 90 % du montant des travaux de la construction ou 100 % du montant des travaux d’extension, en fonction de la capacité de remboursement de l’emprunteur. 
  • Durée de remboursement : Peut atteindre trente (30) ans dans la limite d’âge de 75 ans au maximum pour tous les demandeurs. 
  • Remboursement : Il s’effectue par mensualités constantes à hauteur de 30 % à 40 % du Revenu Global Net Mensuel (RGNM) du demandeur et éventuellement de sa caution. 
  • Taux d’intérêt : Il est variable selon les conditions générales de banque en vigueur. 
  • Déblocage du crédit : au compte du client. 
  • Période de différé : Fixée à  six (06) mois à compter de la date : 
  • du déblocage du crédit lorsque celui-ci est utilisé en une seule tranche ; 
  • du déblocage de la dernière tranche lorsque celui-ci est utilisé par tranches. 
  • Apport personnel : 10 % au minimum du coût de la construction et sans apport pour les travaux d’extension.

Important ! 

Si vous avez déjà bénéficié d’un crédit immobilier le CPA peut également vous accorder un crédit complémentaire. 

Pour bénéficié d’un crédit complémentaire, vous devez réunir les conditions suivantes : 

  • Le remboursement du crédit initial doit être régulier ; 
  • Le montant du crédit complémentaire doit être déterminé sur la base de la capacité de remboursement dans la limite de trente pour cent (30 %) à quarante pour cent (40 %) du revenu ; 
  • Les travaux à réaliser doivent être justifiés par un devis estimatif et quantitatif établi par un bureau d’études agréé par la banque. Ce devis doit être exigé dans les pièces constituant le dossier de crédit; 
  • La valeur du bien hypothéqué et expertisé doit couvrir au minimum le montant de l’encours du crédit initial augmenté, le cas échéant, du montant du crédit complémentaire sollicité.